Les médicaments anti-SIDA étant inefficaces, peu de gens ont d’alternative

Par 2006

Stephen Leahy

TORONTO, 21 août 06 (IPS) – Alors que de modestes bénéfices ont été réalisés en réduisant le coût de plusieurs médicaments anti-VIH/SIDA qui sauvent la vie, ces formules ne fonctionnent plus pour un nombre grandissant de gens qui ont maintenant besoin de produits soi-disant de « substitution » dont le prix est toujours, de loin, hors de portée.

Grâce à la compétition des génériques et une pression soutenue des activistes anti-SIDA, le coût des médicaments anti-rétroviraux (ARV) normaux a chuté de 10.000 dollars à environ 140 dollars par patient par an dans des pays comme l’Afrique du Sud. Différents ARV doivent être pris quotidiennement pour tenir le virus du VIH à distance, et ils ont souvent de sérieux effets secondaires.

A la 16ème Conférence internationale sur le SIDA, qui a pris fin vendredi, à Toronto, au Canada, les Laboratoires Abbott étaient la grosse firme pharmaceutique dans le collimateur des activistes à cause du prix de vente — de 500 à 2.200 dollars — pour son ARV appelé Kaletra.

« La vie des gens doit compter avant les profits…Abbott où es-tu… Sauve les vies humaines! », ont scandé des protestataires devant le centre des médias jeudi dernier, pendant la conférence.

Kaletra est une thérapie de substitution, ce qui signifie qu’il est utilisé lorsque les médicaments de première ligne ou produits normaux deviennent inefficaces ou causent de sérieux effets secondaires. Le besoin pour les médicaments de substitution se fait de plus en plus sentir, jusqu’à ce que quatre pour cent des malades du VIH les réclament, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce nombre pourrait augmenter à mesure que davantage de patients développent une résistance après des années de traitement avec les médicaments de première ligne.

Kaletra est le médicament le plus prescrit dans cette gamme et coûte 7.500 dollars par an aux Etats-Unis. Il doit également être utilisé conjointement avec d’autres médications anti-SIDA.

Les médicaments anti-SIDA étant inefficaces, peu de gens ont d’alternative

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s